mercredi 23 mars 2016

Plagiaires sans vergogne

Les textes que je publie sur volle.com et sur michelvolle.blogspot.fr sont librement utilisables, copiables, reproductibles et même modifiables, à la seule condition d'en citer la source.

Beaucoup d'entre eux sont reproduits par des personnes qui citent correctement la source dans des articles, livres, sites Web, etc. Cela me convient tout-à-fait.

Mais ce n'est pas le cas de tout le monde. Une courte recherche m'a fait découvrir des plagiaires qui s'attribuent certains de mes textes.

Voici comment je pratique la pêche aux plagiaires : je prends pour asticot une phrase point trop banale d'un de mes textes, et pour hameçon Google. J'attrape ainsi les pages qui reprennent mot à mot tout ou partie de ce texte. Je fais sur chacune d'elle Ctrl+F+volle et d'un clic j'élimine chacune des pages où je suis cité. J'élimine aussi celles dont l'auteur est visiblement un étudiant, car il faut être patient avec les débutants même quand ils manquent de savoir-vivre.

Au fond de mon panier frétillent enfin des plagiats comme ceux-ci :

Ce que j'ai écrit sur le langage UML se retrouve dans le
plagiat numéro 1.

Mon lexique du système d'information a été recopié dans le
plagiat numéro 2.

Ce que j'ai dit sur la relation entre le système d'information et la stratégie se retrouve mot à mot dans plagiat numéro 3.

Cette liste sera enrichie si je me remets à cette pêche.

Je sais bien que le plagiat est un hommage du vice à la vertu : ces gens-là ne s'attribueraient pas un de mes textes s'ils le jugeaient mauvais. Mais ceux qui ne citent pas le véritable auteur privent leurs lecteurs du plaisir de lire d'autres de ses textes, si d'aventure son propos leur a plu...

8 commentaires:

  1. Bonjour,

    Juste une remarque en passant : en faisant un lien depuis votre site vers le site des plagiaires, vous risquez d'améliorer leur PageRank qui est un des paramètres utilisé par Google pour définir la pertinence d'une page lors de l'indexation par leur moteur de recherche. Du point de vue du robot d'indexation, qui n'est pas aussi intelligent qu'on pourrait le penser, vous rendez hommage à vos plagiaires dans ce billet !

    On peut faire des liens vers des sites sans augmenter leur PageRank en ajoutant l'attribut nofollow dans la balise. Voir : https://support.google.com/webmasters/answer/96569?hl=fr

    Bien à vous,
    Olivier

    RépondreSupprimer
  2. Il y a une bibliographie à la fin http://laurent-audibert.developpez.com/Cours-UML/?page=bibliographie#Lno-10

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est vrai et tant mieux, mais il aurait fallu citer la source sur la page où mon texte est reproduit.

      Supprimer
  3. "plagiat numéro 2." pointe dans le vide

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, c'est étrange car le lien est exact. Il se peut que Blogspot ne supporte pas les liens trop longs. Le voici, vous pourrez consulter cette page après un copier-coller : lewebpedagogique.com/cyberbasedulucenprovence/2010/12/22/glossairevocabulaire-profane-commun-et-accessible-au-plus-grand-nombre-139-termes-definis-ce-que-lon-concoit-bien-senonce-clairement-et-les-mots-pour-le-dire-arrivent-aisement-boileau-a/

      Supprimer
  4. Le plagiat dois aussi se trouver dans le livre http://laurent-audibert.developpez.com/Cours-UML/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en sais rien, je n'ai pas ce livre.

      Supprimer