dimanche 1 juillet 2018

Élucider l'intelligence artificielle

L'Institut de l'iconomie vient de publier un ouvrage collectif intitulé Élucider l'intelligence artificielle.

Voici le texte de la préface :

Le rapport de mission de Cédric Villani1 commence par la phrase suivante : définir l'intelligence artificielle n'est pas chose facile. Nous estimons au contraire qu'il n'est pas difficile de définir l'IA, de concevoir ce qu'elle est et ce qu'elle n'est pas, puis d'en tirer les conséquences.

Les expressions « réseau neuronal », « apprentissage profond » et « intelligence artificielle » invitent l'imagination à se forger des êtres qui, comme le griffon ou la licorne, n'existent pas dans le monde réel : il faut faire un effort pour s'affranchir de la science-fiction et concevoir la réalité pratique de l'IA.

*     *

L'hypothèse d'une « intelligence de l'ordinateur » a été formulée par Alan Turing2. Elle est pratiquement aussi ancienne que l'informatique et en un sens large on peut dire que l'intelligence artificielle, c'est l'informatique.

Les programmeurs déposent en effet dans leurs algorithmes une « intelligence à effet différé » qui assistera l'« intelligence à effet immédiat » des êtres humains en exécutant inlassablement des tâches répétitives : un pilote automatique assiste les aviateurs, des robots s'activent dans les usines, des moteurs de recherche facilitent la gestion documentaire, etc.

L'expression « intelligence artificielle » a cependant pris depuis quelque temps un sens plus étroit pour désigner l'informatisation de l'analyse des données3 : ses applications actuelles sont l'analyse discriminante, la classification automatique et la régression.

Ces méthodes sont pratiquées depuis des décennies, mais leur performance a connu dans les dernières années un essor stimulé par la puissance des moyens de calcul, le volume des données devenues accessibles et les progrès des algorithmes.

En ce sens étroit on peut dire que l'intelligence artificielle, c'est l'informatique associée à la statistique.

*     *

Les membres de l'Institut de l'iconomie ont voulu contribuer à une élucidation de l'IA en rédigeant les essais que rassemble le présent ouvrage.

Certains de ces essais sont un peu techniques, d'autres sont des textes d'humeur ou d'humour : pour signaler ces derniers nous avons utilisé des caractères de couleur bleue.

Nous espérons que ce travail sera utile au lecteur de bonne foi et nous nous tenons prêts à répondre à ses éventuelles remarques et questions.
____
1 Cédric Villani, Donner un sens à l'intelligence artificielle, 2018.
2 Alan Turing, Computing machinery and intelligence, Mind, 1950.
3 Gérard Dreyfus et alii, Apprentissage statistique, Eyrolles, 2008.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire